Top

Élèves

  • Célia Droz

    Depuis mon plus jeune âge, je chante, je me produis sur scène et je souhaite en faire mon métier.

    J’ai participé à de nombreux spectacles dans lesquels j’ai eu des rôles de solistes.

    Mais à l’âge de 13 ans environ, ma voix a commencé à se fatiguer, à se casser sans que je comprenne pourquoi.

    Pendant deux ans, ma voix a continué à empirer. Je suis donc allée au CHUV (le plus grand hôpital vaudois) et le médecin a diagnostiqué que j’avais les deux cordes vocales oeudématiées et des pré-nodules sur chaque corde.

    C’est à ce moment-là que j’ai entendu parler de Robin. Je ne le savais pas encore, mais j’avais trouvé la solution à mon problème; Il allait pouvoir m’aider!

    Grâce à sa technique, il m’a fait prendre conscience du fonctionnement de mon corps, de la respiration, du chant, prendre conscience des erreurs que je commettais lorsque je chantais, des mauvaises habitudes que j’avais prises au cours du temps.

    Cela fait maintenant 8 mois que je travaille avec lui et après un nouveau contrôle chez le médecin, les résultats sont clairs: les pathologies que j’ai eues sur la voix ont complètement disparu ! Au niveau du son proprement dit ma voix ne se casse plus, elle est plus sûre et plus saine.

    Cependant, selon Robin, je dois continuer à faire attention, car ma voix n’est pas encore complètement fortifiée. J’ai encore énormément de choses à apprendre et c’est pour ça que je continue à travailler chaque semaine la coordination respiratoire et la technique vocale.

    Robin est extrêmement compétent, connaisseur, très compréhensif, il a une très bonne pédagogie et j’apprends énormément…

    C’est un professeur et rééducateur génial ! Alors… MERCI Robin !! Célia Droz 

    Lire la suite...

  • Nicole Chevailler

    C'est par l'intermédiaire d'une élève chanteuse de Robin De Haas que j'entends parler de la Coordination respiratoire.

    Devant de me faire opérer pour l'ablation du lobe inférieur du poumon droit, je décide de prendre une dizaine d’heures de cours de cette méthode afin de me préparer au mieux à traverser ce qui allait m’arriver.

    Juste après l'opération, je me suis retrouvée en état de grand stress à cause de la douleur, de la communication parfois laconique du milieu médical et aussi j’étais sous forte médication.

    Contre toute attente, même à ce moment-là, les exercices de coordination respiratoire me permirent de respirer calmement et de ne pas suffoquer.

    Après l’opération et de par le fait de l’absence d’une partie du poumon, je me suis retrouvée avec le souffle plus court et il m’était difficile de marcher pour me rendre d’un endroit à l’autre.

    De retour chez moi et dès que possible, j'ai repris des cours de coordination respiratoire.

    En la travaillant ainsi qu’en participant à un stage de cinq jours avec Lynn Martin et Robin, j'ai retrouvé une expiration complète telle que je la vivais durant les séances avant l’opération et je peux maintenant marcher d'un endroit à l'autre sans gêne.

    Mon expiration est longue, calme et profonde. Robin m’explique que selon son diagnostique, ma mobilité thoracique et diaphragmatique a été restaurée et que c’est cela qui me permet de respirer comme avant alors même que l’ablation a eu lieu.  

    Cette approche, contrairement à la physiothérapie respiratoire traditionnelle, est douce, évite la douleur tout en étant très efficace et respectueuse de la perception de la personne.

    A ce jour, je pratique quotidiennement cette méthode respiratoire qui m'a totalement convaincue. Merci du fond du coeur à Robin et Lynn. 

    Lire la suite...

  • Mané Bischof

     Je chante depuis toute petite et j’ai toujours voulu en faire mon métier, mais à l’âge de 16 ans j’ai commencé à avoir des problèmes avec ma voix. 

     

    Je la perdais petit à petit et je ne comprenais pas ce qui se passait. Elle était devenue éraillée, voilée, et j’avais de la peine à atteindre des notes que je faisais habituellement. Sous le coup de la frustration, je forçais encore plus dessus et la situation empirait. 

     

    J’en suis arrivée à un point où je ne pouvais plus sortir un son sans avoir l’impression d’avoir des couteaux plantés dans les cordes vocales. J’avais constamment mal, même lorsque je ne parlais pas. J’avais peur de ne plus jamais récupérer ma voix. Lors d’un contrôle avec un ORL au CHUV (hôpital universitaire), on m’explique que je n’ai heureusement rien sur les cordes vocales, mais que j’ai développé une tension musculaire extrême au niveau de la gorge ; ceci additionné à une mauvaise technique vocale pendant des années, d’où la douleur et la fatigue de la voix. C’est le médecin qui me recommande alors de contacter Robin.

     

    Pendant les 6 premiers mois, nous avons travaillé uniquement la coordination respiratoire, car mon corps était excessivement tendu et fermé. J’ai tout de suite été impressionnée par la précision des explications de Robin. Jamais je n’ai rencontré quelqu'un qui sache aussi bien décrire ce qui se passe lorsque l’on chante, autant au niveau du larynx que du corps et de la respiration. 

     

    Beaucoup ont relégué mes problèmes de voix sur un plan strictement émotionnel. Robin est le seul qui m’a expliqué concrètement ce qui se passait au niveau technique, pourquoi je me faisais mal en chantant et comment me défaire de ces mécanismes. Il a su trouver des réponses précises à chacune de mes questions et a cherché toutes les solutions possibles pour m’aider. J’ai enfin pris conscience de ce qui se passe dans mon corps quand je chante, au travers d’exercices qui se basent sur des faits réels. Ca a été un vrai déclic. 

     

    Cela fait maintenant 2 ans que je prends des cours de chant avec Robin; grâce à lui, j’ai non seulement récupéré ma voix, mais j’ai totalement réappris à chanter. Les progrès sont flagrants et je n’ai plus mal. Il m’a fait prendre conscience de la bienveillance qu’on peut avoir envers soi-même. J’ai peu à peu repris confiance en ma voix et surtout redécouvert le plaisir de chanter ! 

     

    Robin s’investit énormément pour ses élèves; ça se voit qu’il est passionné par son travail et c’est ce qui fait de lui un aussi bon professeur, toujours à l’écoute et prêt à travailler en fonction de mes besoins. Il me guide sans relâche sur le chemin de l’ouverture corporelle et vocale avec ses outils précieux pour le chant, mais aussi dans la vie de tous les jours. Avec lui, le travail se fait dans le non-jugement, le plaisir et une confiance absolue.

     

     

    Plus qu’un professeur, je le considère un peu comme un grand frère. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si je ne l’avais pas rencontré. Il est exceptionnel.

     

    Au fond, au travers de ce qu’il m’a apporté, il a changé ma vie et je me réjouis de pouvoir travailler avec lui de nombreuses années !

     

    Lire la suite...

  • Danaé Leitenberg

    J'ai commencé le chant il y a de cela 4 ans. Ce n'était pas une évidence, je jouais alors de la guitare et il manquait une chanteuse au groupe dont je faisais partie. J'ai fait mes premières expériences en autodidacte, puis j'ai commencé à prendre des cours de chant.

    Plus le temps passait, plus ma passion pour le chant grandissait, prenant même le pas sur la guitare. L'apparence en surface simple du chant laissait maintenant place à de nombreuses notions complexes qui m'étaient expliquées à coups de termes anatomiques obscurs. Mes professeurs de chant me faisaient exécuter des exercices et des gestes corporels qui ne me semblaient pas naturels et que je ne comprenais pas et leurs réponses à mes questions ne m'aidaient guère.

    Le plaisir de chanter était cependant resté intact.

    Deux ans plus tard, j'intègre une école professionnelle de jazz et musiques actuelles en Allemagne. Après quelques mois, suite à une laryngite, je ressens une sensation désagréable de pression au niveau de la gorge. J'ai tout le temps mal à la gorge. Je consulte un médecin qui m'affirme qu'il s'agit des conséquences de ma mauvaise technique vocale; mes cordes vocales sont fatiguées de trop forcer et refusent de se fermer correctement.

    J'ai alors l'impression de forcer mon corps à produire des sons dont il n'est pas capable. Mon travail se réduit à néant, plus je chante, plus je souffre. Suite à l'incapacité de mes professeurs de chant à me guider dans ce moment critique pour mon évolution vocale, je décide de quitter l'école et de rentrer en Suisse.

    De retour en Suisse, on me conseille Robin De Haas, un professeur de chant pratiquant une méthode basée sur l'écoute du corps et le rééquilibrage de l'utilisation vocale.

    Dès la première leçon, ce qu'il m'explique fait écho en moi, et cela simplement parce que ses explications sont simples, claires et logiques. Chaque problème est analysé puis a sa solution, dès lors aucun cas n'est désespéré. Après dix leçons, je vis une liberté vocale inouïe pour moi jusqu'ici. Je chante et je sens que c'est complètement naturel et puissant à la fois. Ma voix sonne et je me sens libre et à l'aise.

    Plus qu'une méthode destinée au chant, l'approche par les trois coordinations (Respiratoire, Laryngée et Neuro-émotionnelle) mise au point par Robin est un véritable outil, une véritable arme contre les agressions d'une société où le corps et ses besoins sont relégués au second plan.

    La connexion entre la La coordination respiratoire et la coordination laryngée m'a dévoilé le potentiel qu'offrent mon corps et ma voix. Chaque jour est une redécouverte au niveau de la voix, du corps et des perceptions.

    Merci Robin.
     

    Lire la suite...

Bottom